Hameçons simples, quelles tailles choisir ?

Hameçons simples, quelles tailles choisir ?
Florian avait déjà fait une vidéo sur le sujet mais il n’abordait que les petites tailles d’hameçons pour les leurres à truite, il était donc temps de la compléter. J’ajouterais que sur les centaines de leurres dont j’ai changé les hameçons je n’ai jamais vu une nage modifiée. En revanche sur certains leurres flottants très petits ils peuvent devenir coulants (cela ne m’est arrivé qu’une seule fois avec le Sonicra 205 F de Waterland).

Pourquoi changer ses hameçons triples par des simples ?

 

Dans l’esprit de nombreux pêcheurs trois pointes signifient trois fois plus de chances de piquer le poisson et je faisais partie de ceux là il y a peu. Après m’être fait la réflexion que j’utilisais toujours des têtes plombées qui n’ont qu’un seul hameçon lorsque je pêchais aux leurres souples, j’ai commencé à passer tous mes leurres durs et cuillères en hameçons simples dès le début de l’année dernière, et ce pour plusieurs raisons (je parlerais ici d’avantages que présentent les hameçons simples avec ardillons, mon but n’étant pas de faire la comparaison triples sans ardillons vs simples avec ardillons etc…) :

    • Les simples abîment bien souvent moins les poissons que les triples (j’avais beau avoir mis des petits triples sur mes cuillères, lorsque je pêchais la truite, si les trois pointes se plantaient il m’était bien difficile de les décrocher sans les blesser).
    • Ils offrent une bien meilleure pénétration (une pointe au lieu de trois à faire rentrer).
    • Les hampes des simples sont souvent plus fortes de fer que celles des triples et évitent donc les ouvertures d’hameçons (il existe cependant des simples qui ne sont pas très forts de fer pour éviter de blesser inutilement certains petits poissons).
    • Ils abiment moins les leurres (fini les marques en arc de cercle sur les flancs des poissons nageurs). L’exemple le plus flagrant que j’ai pu voir est sur le Debu Nyoro (Jackson), qui après quelques prises d’aspes avec triples avait les flancs abîmés comme s’il avait pris je ne sais combien de brochets alors que celui que j’ai monté en simples n’est presque pas abimé après un an d’utilisation.
    • Ils prennent beaucoup moins de place dans les boites, et ça c’est un avantage indéniable vu la tendance qu’on a à les collectionner.
    • Ils s’emmêlent moins entre eux dans les boites mais aussi dans les épuisettes.
    • Ils limitent les accrocs, que ce soit sur le fond, dans des branchages, cordages, algues, feuilles et autres particules en suspension.
    • Les poissons sont beaucoup plus faciles à décrocher.
    • Et pour finir, selon Patrick Sebile, les triples gêneraient même bien souvent l’aspiration des leurres en agrippant l’extérieur de la gueule des poissons.

Quel modèle d'hameçon simple choisir ?

J’ai sorti de nombreuses espèces en simples comme des Brochets, Perches, Aspes, Sandres, Chevesnes, Truites, Rotengles et même des Gardons (au Sonicra 205 F et à la la Mepps Aglia 00). Voilà donc les références que j’utilise ainsi que d’autres tout aussi réputées.
Références d'hameçons simples avec ardillons :
  • VMC INLINE SUPER LIGHT 7237BN : ils sont fort de fer, offrent un très bon piquant et tiennent sur la durée que ce soit au niveau de la corrosion comme la solidité. Avec la taille #2 j’ai pris un brochet de 77cm sur un Tiny Buster (CWC) et ils n’ont pas bronché.
  • DECOY SINGLE 27 : ils sont traités pour une utilisation en mer et évitent donc la corrosion rapide que l’on peut retrouver chez certaines références. Pour finir ils ont un piquant exceptionnel et sont également très résistants.
  • DECOY SINGLE 37 : de même qualité que les Single 27 mais l’oeillet est dans l’autre sens ce qui est parfait pour le Chubby 38, Chubby Minnow, & Mascle Deep (Illex), le Great Hunting Worldspec (Megabass) ou le Swimpike (Biwaa) pour ne citer qu’eux.
    DECOY SINGLE 28 : Ils offrent un très bon piquant et sont résistants mais j’ai noté une corrosion assez rapide.
  • OWNER S-55M : je ne les ai pas testés mais au vu de la qualité des hameçons texans et montages shallow de la marque que j’utilise, il y a en plus sur internet suffisamment d’avis positifs sur Owner pour les mettre au même rang que les Decoy.
    OWNER S-75M : ils sont un plus fort de fer que les S-55M et existent en plus grande taille.
  • BKK IMP INLINE : découverts au stand Pescanautic lors du Salon de la pêche en mer, ils ont l’air de très bonne facture ! Bien piquants et plutôt forts de fer, il semblerait en revanche qu’ils ne soient pas encore arrivés en France contrairement à leurs texans au piquant incroyable.
  • DECOY SINGLE 30 : je les utilise sur les tout petits leurres durs comme le Mitts 28 (Illex/Jackall) pour lesquels j’aime bien avoir deux anneaux brisés pour éviter les décrochés, cela laisse plus d’amplitude de mouvement à l’hameçon.

Références d'hameçons simples sans ardillon :

Les ardillons sont bien souvent prohibés dans les nokill de première catégorie. Pour limiter les décrochés des truites lorsque vous utilisez des hameçons sans ardillons je vous suggère de ne pas trop serrer votre frein et d’avoir soit une bobine remplie de nylon soit un long bas de ligne (minimum 4m) en nylon après votre tresse. Le nylon étant plus souple que la tresse et le fluorocarbone il évite les décrochés avec les truites qui frétillent dans tous les sens. Vous perdrez en revanche une nette sensibilité. 

  • OWNER S-55BLM : c’est ceux dont Florian parle dans la vidéo. Je ne les ai personnellement pas testé mais une fois de plus, la réputation d’Owner n’est plus à faire, vous pouvez y aller les yeux fermés.
  • VMC INLINE SUPER LIGHT 7238 : pas testés non plus mais ce sont les mêmes que 7237 mis à part le fait qu’ils n’ont pas d’ardillons.
  • DECOY AREA HOOK TYPE 3 : achetés sur les conseils de Quentin de l’équipe qui les a essayé avec succès, ces hameçons sans ardillons ont un petit creux dans la pointe qui fait office de micro ardillon.
Assist hook de la marque PVM

Les assist hooks :

Les assist hook sont des hameçons montés sur une tresse qui évite aux poissons de prendre appui sur le leurre pour se décrocher. Je vous laisse faire un tour sur la page dédiée aux hameçons du site LeurresTruites.com où trois références sont proposées dont celles réalisées par Pierre-Vincent (PVM).

Quelle tailles choisir pour ses hameçons simples ?

Pour les leurres de moins de 3cm j’ai tendance à ne mettre qu’un seul hameçon. Vous retrouverez parfois dans ma liste une même taille d’hameçon pour des leurres de longueur différente car j’adapte aussi la taille des hameçons en fonction du gabarit des leurres (si un leurre est fin il n’y a pas forcément besoin de mettre des hameçons avec une grande ouverture et vice versa), et plus je cherche des poissons puissants plus j’utilise des hameçons forts de fer. J’essaye toujours d’avoir des simples dont la longueur équivaut à peu prêt à celle du triple d’origine pour ne pas qu’ils s’emmêlent entre eux.
  • Leurres de 2 à 3 cm : hameçons #10 ou #8
  • Leurres de 4 cm : hameçons #8
  • Leurres de 5 à 6 cm : hameçons #6
  • Leurres de 7 à 8 cm : hameçons #4 ou #2
  • Leurres de 8 à 10 cm : hameçons #2 ou #1/0
  • Leurres de 10 à 12 cm : hameçons #2/0
  • Leurres de 13 à 14 cm : hameçons #3/0
  • Leurres de 15 cm : hameçons #4/0
  • Leurres de 16 cm et plus : hameçons #5/0 (le plus long leurre dur que j’ai est le Whopper Plopper 190 et je lui ai mis la même taille d’hameçons).

Un outil indispensable : la pince à anneaux brisés

Utilisant des agrafes, j’enlève systématiquement les anneaux brisés en tête des leurres, cela me permet d’en avoir toujours de rechange. J’ai ainsi pu les utiliser pour remplacer les triples des vieilles cuillères de mon grand-père.

Pour les petites tailles je ne saurais que trop vous conseiller la pince Smith Splitring, j’ai dû ouvrir plus de 400 anneaux brisés avec et elle n’est toujours pas usée.

 

Pour conclure, je vous invite à lire cet article très intéressant de Frédéric Faivre sur le sens des hameçons (pointe vers le bas). Si vous montez déjà vos leurres comme il le fait ou si vous utilisez d’autres références d’hameçons que ceux cités dans les commentaires n’hésitez pas à nous donner votre avis dans les commentaires.

 © Article rédigé par : Arnaud Combeuil


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approvés avant d'être affichés