0

Comment pêcher la perche en hiver ?

Après vous avoir parlé de la pêche du black bass en hiver, on se retrouve cette fois-ci pour aborder la pêche de la perche en hiver. Cet article est en deux parties, tout d’abord nous aborderons le comportement propre à la perche en saison hivernale, puis nous verrons les différentes techniques à pratiquer, les leurres et le matériel à privilégier pour pêcher les perches en hiver.

Le comportement de la perche en hiver

Tout d’abord, il faut savoir que la perche fait partie de la famille du sandre, ils sont tous les deux des percidés. Bien souvent le comportement de ces deux carnassiers se ressemble.

En saison hivernale, les perches sont regroupées en bancs, ce qui leur sert de moyen de défense contre les gros prédateurs. Mais ce regroupement dispose de certains avantages pour nous les pêcheurs. Quand une perche rentre en activité pour se nourrir, elle va créer de l’activité et tout le groupe va à son tour rentrer en activité. C’est pour cela qu’il est fortement recommandé de ne pas relâcher les poissons sur la zone de pêche, ou du moins pas instantanément. Il est préférable de relâcher les poissons dans les environs, ou alors d’attendre que les perches visées arrêtent leur activité avant de remettre à l’eau celles présentes dans le vivier. En effet, il est avéré que les perches communiquent entre elles et cela pourrait donc entraîner un arrêt brutal de l’activité.

grosse perche pêchée en hiver

Les zones à cibler

Pour ce qui est des différentes zones à privilégier, il faut tenir compte du milieu qu’on va pêcher comme par exemple en rivière, en étang ou en lac de barrage. En fonction, le positionnement du poisson pourra varier.

En étang ou en lac de barrage

Il faudra analyser la structure du fond à l’aide d’un sondeur si l’on pêche en bateau, float-tube ou en kayak. À défaut, en prospectant le fond avec un shad ou de toute autre manière afin de distinguer les cassures (un passage de 4 à 6 mètres d’eau par exemple) et les variations du fond. Il faut s’efforcer d’identifier le passage d’une zone sableuse à une zone rocheuse ou encore le regroupement de fourrage (c’est à dire du poisson blanc : ablette, gardon,…).

En rivière

Ciblez tout ce qui sera une  cassure ou une variation du fond, qui pourrait être une cachette pour la perche. Identifiez une veine d’eau susceptible d’amener de la nourriture afin de tenter de localiser un banc de perches.

un duo de perches prises en hiver

Le matériel pour la perche en hiver

La canne

Comme vous avez pu le constater, il y a une multitude de lieux potentiels où trouver du poisson, et chaque lieu aura sa technique adaptée. Dans le cas présent, peu importe si la canne est une casting ou une spinning, c’est au goût du pêcheur.

Néanmoins, pour couvrir un maximum de techniques possibles, il est préférable d’avoir une canne Light pour toutes les pêches légères (drop shot, verticale) et une canne Medium-Heavy pour toutes les autres techniques (lames, jigging, crankbait, heavy drop shot).

Le moulinet

En ce qui concerne le moulinet, il est inutile de prévoir un moulinet trop gros pour la canne Light car généralement vous n’aurez pas besoin de plus de 35 mètres de fil. En effet, la pêche se passera sous vos pieds ou presque, donc un moulinet en taille 1500 ou 2000 sera très bien.

Par contre, pour la canne Medium-Heavy il est préférable de disposer d’une bobine plus grosse pour avoir plus de fil. Ce moulinet conviendra pour la plupart des pêches, et certaines fois, il pourra vous arriver de sortir jusqu’à 80 mètres de fil. Un moulinet taille 2500 sera idéal.

Le ratio du moulinet

Le ratio du moulinet correspond à la vitesse de récupération de fil par tour de manivelle. C’est un élément très important qui est souvent négligé par le pêcheur. Il vous faudra adapter ce ratio à la pêche recherchée. Ici, il va s’agir de pêche où on aura besoin de récupérer du fil rapidement, par exemple en pêchant au crankbait, ou de récupérer le mou d’une bannière, lorsqu’on pêche « en traction » au leurre souple. Ainsi, on privilégiera un ratio de 6.8 pour une pêche Light  tandis qu’on préférera un ratio de 6.4. pour du Medium-Light.

Le bas de ligne

Pour déterminer la taille du bas ligne que vous devez utiliser, il faut tenir compte de la combinaison canne + tresse + leurre. Ainsi, pour une canne de puissance :

  • Light dédié au drop-shot il est recommandé d’utiliser du 20 au 22 centièmes.
  • Medium-Heavy pour des pêches relativement puissantes, je vous conseille d’utiliser du 25 au 28 centièmes pour du shad en linéaire, puis du 30 au 35 centièmes pour les pêches en jigging ou en cranking.

Les leurres pour la perche en hiver

Les marques changent mais pas les types de leurres. C’est pour cela que je vais vous donner ce que j’utilise mais je vous conseille également de voir plus large. N’hésitez pas à regarder aussi ce que les gens utilisent, et les nouveautés qui arrivent sur le marché d’année en année.

Le drop-shot

Il s’agit d’un montage destiné à la pêche en verticale ou presque, où vous aurez un hameçon et un plomb. Concernant l’animation, il suffira d’effectuer de petites tirées ou de laisser le montage statique en donnant simplement des petits coups de canne. En terme de leurre, j’utilise généralement du G Tail Saturn (Reins) ou encore du Easy Shinner (Keitech).

Le jigging

Pour simplifier, il s’agit d’une pêche de réaction qui déclenchera plutôt des touches d’agressivité que de frénésie alimentaire. Pour cela, le meilleur leurre sur le marché selon moi à ce jour est le jigging-rapIl suffira de le laisse tomber sur le fond et de faire une tirée puis le laisser tomber au fond et ce jusqu’à ce qu’un poisson se décide.

Le plomb-palette

Tout comme le jigging, il déclenchera des touches réflexes. Il s’agit d’un octopus relié à un plomb. Il s’agit de la même animation que le jigging.

La lame

C’est un leurre qui servira à battre du terrain quand vous n’arriverez pas à trouver les poissons. Il suffit de lancer puis de ramener en linéaire ou avec des petits à-coups.

L'avis de Sylvain Legendre sur la pêche de la perche en hiver

Conseils de Sylvain Legendre sur comment pêcher la perche en hiver

Il me paraissait impossible de conclure cet article sans un avis extérieur au mien afin d’avoir un article complet sur la pêche de la perche en hiver.  Et ce n’est autre que  Sylvain Legendre (concepteur de leurres pour Fox Rage) qui va nous donner ses trucs et astuces sur cette thématique !

Theo : Sylvain, quels sont les endroits à cibler pour prendre de la perche en hiver selon toi ?

Sylvain :

  • Pour les lacs de barrages, il faudra chercher les profondeurs car les bancs de perches se trouveront assez profonds. Pour les techniques, il faudra privilégier les pêches en jigging, verticale, le plomb-palette et la lame.
  • Pour les petites gravières, on constatera que les poissons sont moins regroupés qu’en lacs et pour faire du poisson, il faudra battre du terrain. Pour cela, j’utilise du leurre souple à ramener en linéaire.
  • Pour les rivières, je recommande de localiser les bancs de fourrage et de cibler les extérieurs de courant, les cassures ou encore les souches.

Theo : Quels leurres utilises-tu ?

Sylvain : Il va y avoir deux types de pêches, le jigging et la prospection.

  • Pour le jigging, les leurres que j’utilise sont le jigging rap ainsi que le plomb-palette.
  • Pour la prospection le but est de battre du terrain, donc j’utilise différents leurres comme des gros shad type Replicant 14 cm en 55 grammes, le metal jig comme le Fast Cast de chez Sébile, ou encore des crankbaits qui peuvent se révéler dévastateurs à certains moments, surtout en rivière.

Théo : Sylvain, n’as-tu pas un ou deux secrets à nous dévoiler ?

Sylvain : À la pêche, il n’y a pas de secret, il faut juste savoir tirer son épingle du jeu. En tout cas, ce que j’ai constaté c’est que lorsqu’on localise un banc de poissons et qu’on touche simplement des petites perches, il faut rester et insister car bien souvent attraper du poisson va créer de l’activité et la taille des poissons augmentera. Puis bien souvent, dans le lot, tu finiras par déclencher un joli brochet ou un sandre.

une grosse perche prise à la saison hivernale

Pour conclure, sur la perche en hiver

Vous l’aurez compris, la pêche de la perche en hiver, ce n’est pas si simple que cela en à l’air. Il faut analyser l’environnement autour de vous tout au long de votre sortie de pêche pour vous adapter au mieux à ce que les poissons pourraient répondre. En conclusion, il faudra retenir que les poissons se rassemblent et que lorsqu’on les a trouvé, il ne faut plus les lâcher !

Advertisement
A propos de l'auteur
Je peche depuis plus d’une dizaine d’annee. J’ai participé à différentes compétitions en France comme à l’internationale (float tube, bateau, bord). Mon poisson favori est le black-bass.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Remonter en haut