0

Street-fishing, la sacoche Fat Hip Bag d’Illex

Catégorie : Bagagerie
Type : sacoche « banane »
Marque : Illex
Usage : Pêche du bord itinérante
Prix indicatif :  40 € 

J’utilise depuis quelques temps, une sacoche « banane » : la Fat Hip Bag de chez Illex. Voici mon retour d’expérience sur ce modèle.

Je recherche dans une bagagerie :

  • Du confort de manière à ne souffrir d’aucune douleur que ce soit après 1 ou 5 heures de pêche. En bref, une sacoche qui sache se faire oublier pour que mon esprit ne soit concentré que sur la pêche.
  • Des poches bien pensées afin de pouvoir ranger une boîte de leurres de taille moyenne, deux petites boîtes contenant des jigheads, au moins une dizaine de pochettes de leurres souples, une bobine de fluorocarbone, sans oublier ma caméra et son trépied.
  • Divers anneaux pour accrocher une pince décroche leurre, un coupe-fil, une goulotte de mesure des poissons, un chiffon pour s’essuyer les mains après chaque capture…
  • Un produit solide qui durera dans le temps.

Présentation du produit

Il est spécialement étudié pour les pêcheurs itinérants du bord, en polyamide 420 Deniers avec une doublure en PVC souple et étanche. 

  • Une sangle de transport ajustable et démontable,
  • Une ceinture de transport ajustable,
  • Un compartiment principal de rangement,
  • Une poche de rangement avant zippée à double compartiments dont une sur-pochette de rangement zippée.
  • Une poche latérale de rangement étanche (côté droit),
  • Une poche filet isotherme porte-bouteille (côté gauche),
  • Un holdster pince à anneaux brisés (côté gauche),
  • Un système astucieux de maintien d’un Fish-Grip (sous le dessous du sac).
  • Un système de porte-canne (sur la droite),
  • Une multitude de points d’attache pour des accessoires sur chaque côté.
  • Dimension : 39 x 17  x 22 cm
Streetfishing_fathipbag_00

Ci-dessus, le côté gauche de la sacoche où j’attache mes accessoires : un chiffon, une lime pour affûter les hameçons, une pince à anneaux brisés, un gant « easy protect », une goulotte de mesure fixée sur un bouton de service, une pince servant à décrocher les poissons.

Streetfishing_fathipbag_01

La vue sur la partie matelassée du sac qui est contre mon ventre (dos ou côté). L’épaisseur importante contribue beaucoup au confort en action de pêche.

Streetfishing_fathipbag_02

La vue sur le compartiment principal où je stocke aisément :

  • Une boîte (20 x 13 x 4cm) contenant une quinzaine de poissons-nageurs, lames vibrantes ou souples montés.
  • Une dizaine de pochettes de leurres souples.
  • Ma caméra Geonaute Eye-700 et son pied.
  • Une petite pince.
  • Mon téléphone portable.
  • Ma carte de pêche et ma CNI.
  • Mon étui à lunettes.
Streetfishing_fathipbag_03

La vue de la poche de devant qui comporte deux compartiments. Pour ma part, j’y glisse une à deux petites boîtes (11 x 8 x 2cm) contenant des jigheads ou un tube d’attractant et un tube recyclé qui contient des plombs drop-shot.

La poche sur la droite de la sacoche est étanche, et contient une bobine de fluoro pour réaliser mes bas de lignes.

En conclusion :

  • Une sacoche très bien conçue et adaptée au pêcheur urbain traquant les percidés.
  • Elle me permet d’avoir tout ce que je veux à portée de main pour rester efficace à tout instant.
  • J’adore les nombreux points d’attache pour accrocher tous mes accessoires.
  • Elle ne gêne pas les mouvements en action de pêche.
  • Je recommande l’utilisation de la sangle qui contribue à soulager le dos lors de session longue.
  • J’apprécie le fait qu’elle dispose d’une poche prévue pour une bouteille d’eau. 
Advertisement
A propos de l'auteur
Je pêche exclusivement aux leurres. J'adore pratiquer en ruisseau et petites rivières, biotopes qui exigent pour réussir une approche discrète et un bon niveau technique. J'affectionne tout particulièrement la traque de la truite, de la perche et du chevesne. Depuis mai 2017, j'arpente les berges de Saône à deux pas de chez moi, découvrant ainsi le "street-fishing" ses contraintes et ses plaisirs. Je suis aussi un pêcheur engagé, bénévole depuis 2011 dans une aappma et élu secrétaire en 2015.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Remonter en haut