4

Optimiser le rangement de nos leurres

Pêcheur aux leurres depuis plus de 20 ans, je souhaitais, par cet humble écrit, vous faire part d’un sujet qui, pour moi, revêt une importance capitale : le rangement des leurres.

En effet, la toile regorge de vidéos et autres articles vantant les mérites de leurres plus performants les uns que les autres. Les tutoriels ou conseils sont rares sur le rangement et l’entretien de ces leurres. En conséquences, voici quelques conseils qui vous permettrons, je l’espère, d’améliorer la durée de vie de vos leurres et d’optimiser vos parties de pêche.

Les leurres souples

Pour faire simple, je vais séparer les leurres souples en deux familles :

  • les leurres souples neutres (sans attractant) ;
  • les leurres souples aromatisés.

Les leurres souples neutres

Leurre_souple_neutre

Les leurres souples neutres sont assez simples à stocker car, ne regorgeant pas d’attractant, ils ne perdent pas leur “saveur” avec le temps.

Attention toutefois à les stocker, surtout les shads, dans une boîte où les compartiments sont assez grands pour que le leurre ne soit pas recourbé. Veillez également à les conserver à l’abri du soleil et à essayer au maximum de séparer les couleurs, à moins que vous vouliez créer des coloris inédits.

Les leurres souples aromatisés

Leurre_souple_attractant
Les leurres souples aromatisés, comme leur nom l’indique, sont des leurres imprégnés d’attractant (One Up, Easy Shiner, etc). Pour vous assurer que leur efficacité perdure, je vous conseille de les conserver dans leur sachet d’origine et de veiller à ce que celui-ci soit bien fermé. J’ajouterais une observation sur les leurres salés type Keitech, pensez à retirer vos têtes plombées après utilisation et à les rincer à l’eau claire pour éviter leur corrosion.

Les leurres durs

Leurre_dur
Par leurres durs, j’entends bien évidemment les poissons nageurs, les cuillères et autres spinnerbaits. Le rangement de ces leurres reste à l’appréciation du pêcheur. Le débutant les stockera dans une seule boîte, tandis que le vieux pêcheur (comme moi…) les rangera par type : crankbait, surface, jerkbait, etc. Le seul conseil que je peux vous donner c’est de faire “sécher” vos leurres après chaque session de pêche. La quasi-totalité des boîtes étant hermétiques, le fait d’y laisser des leurres humides peut engendrer de la corrosion sur les hameçons, qu’il faudra changer au risque également de voir vos leurres « tâchés ». J’insiste sur cette pratique notamment pour les spinnerbaits et autres cuillères avec streamer. La jupe restera mouillée très longtemps et accentuera l’oxydation de vos leurres. Enfin, pensez à nettoyer régulièrement vos boîtes. Il ne suffit que d’un seul hameçon rouillé pour faire rouiller toute une boîte. Compte tenu du prix des leurres, autant en prendre grand soin.

Les têtes plombées

Le rangement des têtes plombées reprend les grands principes cités. De nouvelles boîtes avec des inserts en mousse existent et facilitent le rangement. Inutile de “démonter” tous vos leurres souples armés, vous les abîmeriez, faîtes les simplement sécher.

En action de pêche

Je ne parlerai pas ici des personnes en embarcation mais des pêcheurs “à pied”, avec qui j’échange très régulièrement. Arrêtez d’emmener votre maison avec vous ! Je croise très régulièrement des pêcheurs avec des sacs à dos bondés et des accessoires plein les poches. Sachez que le fait d’emmener beaucoup de leurres ne vous fera pas prendre plus de poissons, au contraire ! Je ne vous dis pas de partir avec une seule Mepps, comme votre grand-père (qui faisait certainement beaucoup de poissons) mais optimisez vos boîtes pour pouvoir parer à toute situation sans être chargé comme une mule. Plus vous allez emmener de leurres, plus vous allez en changer et donc, possiblement, passer à côté de la pêche. Ce n’est pas parce qu’une technique ne marche pas sur deux postes, qu’elle ne fonctionne pas et qu’il faut en changer. Essayez de persévérer et faîtes confiance à votre instinct. Pour le pêcheur débutant, recherchant plusieurs espèces, je pense qu’une dizaine de leurres peut convenir et permettre de prendre du poisson. Plusieurs tutoriels sur la chaîne YouTube Fishare traitent de quels leurres choisir pour débuter un type de pêche avec un petit budget. Adaptez vos leurres à la puissance de votre canne et aux postes que vous allez pêcher. Pour une pêche multi-carnassiers en rivière ou en lac, du bord, équipez-vous d’une canne 7-28 gr.

Mes recommandations pour une canne 7-28 gr

Voici pour moi, un assortiment qui vous permettra de sortir votre épingle du jeu, sans vous surcharger :

  • 1 spinnerbait : le blanc est une couleur passe-partout
  • 1 Mepps Aglia n°3 : argentée par temps couvert, dorée par temps ensoleillé
  • 1 crankbait suspending 4-5 cm : coloris Firetiger ( privilégiez un modèle “silent” sans billes)
  • 1 pochette de shad 3” : Keitech Easy Shiner, Sawamura One Up, Reins Rockvibe. Coloris flashy si l’eau est teintée, naturel si l’eau est claire.
  • 1 pochette de shad finess : Sawamura One Up Slug, Megabass Sling Shad, Keitech Shad Impact. Coloris flashy si l’eau est teintée, naturel si l’eau est claire.
  • Un jerkbait flottant 8-10cm : Lucky Craft Pointer ou Sébile Puncher. Coloris flashy si l’eau est teintée, naturel si l’eau est claire.
  • 1 spintail : coloris Firetiger
  • 1 assortiment de têtes plombées : de 3 à 12 grammes (un ou deux modèles texans peuvent être utiles)

Le tout peut être stocké dans une seule et même boîte, ce qui facilite le changement des leurres et allège considérablement le poids du sac.

Pour conclure

Je vous conseille de prendre quelques minutes après vos parties de pêche pour prendre soin de vos leurres et de votre matériel en général. Le matériel coûte relativement cher et plus vous en prendrez soin, plus il durera dans le temps. Je pêche toujours avec les vieilles Suissex que mon grand-père m’avait achetées et elles prennent toujours autant de poissons. J’espère que ces quelques conseils, si modestes soient-ils vous seront utiles. Bonne pêche à tous !

Advertisement
A propos de l'auteur
Pêcheur passionné depuis mon plus jeune âge, je me suis spécialisé dans la traque des carnassiers aux leurres, il y a une vingtaine d'années. J'aime particulièrement les pêches finesses dites "à gratter", la pêche de la truite à l'ultraléger, le brochet au swimbait, etc .... Durant toutes ces années, j'ai eu la chance de pêcher dans des endroits très différents et de capturer plusieurs espèces de carnassier, du barracuda au sandre en passant par le saumon de fontaine et le bar.

4 commentaires sur Optimiser le rangement de nos leurres

  1. baumgartner dit :

    explication très utile

  2. yan jambu dit :

    comment fais ont pour vous rencontrés ? faire une session de pêche en Corrèze avec car tous les youtubeur délaissent la Corrèze alors que nous avons des rivières a truites et 14 lacs de barrages avec de très beaux poissons ou alors ils ont tous peurs de prendre un capot .merci
    YAN JAMBU

  3. Christ Rgn dit :

    Bonjour,
    il serait possible d’avoir la référence des boites que l’on voit dans la rubrique, elles ont l’air très modulables.
    Merci

    1. Ethan Burlion dit :

      Les boîte son des versus vs-3020ND

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Remonter en haut